«Oui, je le veux», mais pas à l’église

Un peu plus de 640 mariages ont été célébrés au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en 2016, soit une vingtaine de moins que l’année précédente. Et les célébrations laïques ont maintenant largement dépassé les fêtes religieuses. Quelque 409 couples ont opté pour un célébrant civil, alors que 231 ont officialisé leur union à l’église, selon les derniers chiffres fournis par le Diocèse de Chicoutimi.

« La diminution est constante depuis les dernières années. Il y a eu d’importantes baisses. Mais on remarque une stabilité dans les deux dernières années », constate l’abbé Jacques Bouchard du Diocèse de Chicoutimi.

En effet, le nombre de mariages religieux a légèrement varié depuis 2015, passant de 235 à 231, ce qui représente une baisse d’environ 1,7 %. Les unions civiles ont connu quant à elles une baisse de 3 % pour la même période.

L’hémorragie semble s’être arrêtée, espère le Diocèse. Mais les années d’or de l’Église en matière de mariages sont bel et bien chose du passé. En 1986, le Diocèse de Chicoutimi avait célébré 90 % des quelque 1622 mariages dans la région. Pour la même année, on comptait moins de 200 unions civiles. « On ne reviendra jamais à ces chiffres, et ce, pour les raisons qu’on connaît aujourd’hui. Les gens se marient beaucoup moins qu’à l’époque. Mais la situation semble s’être stabilisée », commente M. Bouchard.

L’écart important entre les mariages civils et religieux n’est pas étranger à la popularité grandissante envers les célébrants « ami » ou « parent ». Depuis le début des années 2000, la loi permet aux couples de faire appel à des proches pour officialiser leur mariage. Une sœur, un ami ou une idole, et ce, peu importe sa formation, peut célébrer l’union. Cette personne doit simplement obtenir l’autorisation auprès du ministère de la Justice du Québec.

Hausse dans deux MRC
À l’instar de la majorité des couples de la province, les Saguenéens se marient de moins en moins. En 2016, 315 couples se sont unis, soit 37 de moins qu’en 2015, rapportent les données de l’Institut de la statistique du Québec dévoilées en 2017. En 2013, on comptait près de 400 jeunes mariés à Saguenay.

Les gens de la MRC Domaine-du-Roy et du Fjord-du-Saguenay continuent toutefois de perpétuer la tradition. Dans ces deux territoires, le nombre de nouveaux mariés est demeuré relativement stable depuis 2012. Ils enregistrent même une hausse entre 2015 et 2016.

Dans la MRC Domaine-du-Roy, 88 unions ont été officialisées, soit 33 de plus qu’en 2015. Le territoire du Fjord-du-Saguenay enregistre une légère hausse de quatre mariages, avec 62 célébrations en 2016.

Dans les MRC Lac-Saint-Jean-Est et Maria-Chapdelaine, 123 et 52 couples se sont respectivement unis en 2016.