La ministre Mélanie Joly estime que le programme fédéral pour le paiement des loyers commerciaux viendra donner un bon coup de main aux petites entreprises durement touchées par la COVID-19.
La ministre Mélanie Joly estime que le programme fédéral pour le paiement des loyers commerciaux viendra donner un bon coup de main aux petites entreprises durement touchées par la COVID-19.

Ottawa et Québec payeront 50% des loyers commerciaux

Ottawa et les provinces payeront 50% des loyers des petites entreprises touchées par la COVID-19. Chaque palier assumera 25 % de la mensualité pour les mois d’avril, mai et juin. La subvention sera donnée seulement si le propriétaire de l’immeuble accepte lui aussi de payer le quart de la facture. Le locataire devra quant à lui assumer la dernière tranche de 25 %.

« En une semaine, on a réussi à s’entendre avec les provinces. C’est du jamais-vu. Et ça démontre clairement la solidarité économique, car chacun paye sa part, chacun aide, soit le gouvernement, le propriétaire et le locataire. On est tous ensemble là dedans », exprime la ministre du Développement économique, Mélanie Joly.

Cette subvention s’adresse uniquement aux entreprises dont le loyer est de moins de 50 000 $. Elles devront également démontrer que leurs revenus ont diminué de 70% en raison de la COVID-19. Ce soutien sera également offert aux organismes à but non lucratif et aux organismes de bienfaisance.

Les propriétaires de loyer devront accepter de perdre 25 % du loyer, alors qu’ils doivent tout de même payer leur hypothèque. Mais selon Mme Joly, cette solution permettra d’éviter une série de fermetures et ainsi augmenter le taux d’inoccupation des loyers commerciaux.

« Les propriétaires aiment mieux garder leurs locataires. Je pense qu’ils feront l’effort plutôt que de prendre le risque de voir fermer des commerces. »

La ministre libérale rappelle que son gouvernement a mis en place plusieurs mesures pour aider les petites entreprises depuis le début de la crise.

« Notre priorité au départ, c’était que les entreprises puissent avoir des liquidités. Le prêt de 40 000$ est venu répondre à ce besoin. Ensuite, elles devaient réduire leurs coûts, car il n’y a pas de vente. La subvention salariale de 75 % vient aider. Et maintenant il y a l’appui au loyer commercial. Si j’étais une entreprise en santé avant la crise, je vais être capable de passer à travers avec ces différentes mesures », estime Mélanie Joly.

Pour les entreprises qui sont propriétaires de leur bâtiment, elles auront également droit à cette même aide de 50% des deux gouvernements si elles prouvent avoir perdu au moins 70 % de leurs revenus.

C’est la SCHL qui sera responsable de ce programme, dont l’ouverture est prévue au cours du mois de mai et qui sera rétroactif au mois d’avril.

Josée Néron apprécie

L’annonce du gouvernement fédérale a été accueillie positivement par la mairesse de Saguenay, Josée Néron, qui s’est réjouie pour les gens d’affaire de la région. 

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour le milieu des affaires. Ça va donner un peu d’air aux gens d’affaires et on sait qu’ils en auront grandement besoin lorsque nous sortirons de la crise reliée à la COVID-19, a affirmé Mme Néron. Cette aide financière est appréciée et l’initiative du gouvernement fédéral donnera un sérieux coup de pouce à nos gens d’affaires. »