Ottawa accordera jusqu’à deux milliards de dollars pour protéger les emplois canadiens de l’acier et de l’aluminium, ainsi que pour défendre les intérêts des travailleurs.

Ottawa dégage 2 milliards $ pour supporter l’aluminium et l’acier

Ottawa n’abandonne pas les dirigeants et employés des domaines de l’acier et de l’aluminium au Canada et impose ainsi une surtaxe sur tous les produits de ces industries en provenance des États-Unis à compter du 1er juillet.

De plus, Ottawa accordera jusqu’à deux milliards de dollars pour protéger les emplois canadiens de l’acier et de l’aluminium, ainsi que pour défendre les intérêts des travailleurs.

Le ministre du Commerce internationale du gouvernement Trudeau, François-Philippe Champagne, en a fait l’annonce vendredi sur les terrains du Centre de recherche et de développement d’Arvida (CRDA) de Rio Tinto, à Saguenay.

Le représentant du gouvernement canadien a notamment choisi les terrains de la multinationale de l’aluminium à Saguenay, car le Saguenay-Lac-Saint-Jean et la Côte-Nord figurent parmi les plus grands producteurs d’aluminium au Canada.

Le ministre a rappelé que le gouvernement américain de Donald Trump affiche annuellement un surplus de deux milliards de dollars avec le Canada sur les exportations des produits du fer et de l’acier.

Plus de détails à venir...