Un panneau annonçant aux automobilistes la présence possible d’orignaux a été installé sur le boulevard Martel, à Saint-Honoré, jeudi matin, par le MTQ.

Orignaux à Saint-Honoré: le MTQ a déjà installé un panneau

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a entendu l’appel des citoyens de Saint-Honoré. Un panneau a été installé, jeudi matin, indiquant la présence d’orignaux dans le secteur du boulevard Martel, et d’autres devraient être installés prochainement.

Cette semaine, un citoyen demandait sur Facebook davantage d’indications afin de protéger les automobilistes. Le Quotidien a d’ailleurs publié un article à ce sujet dans son édition de jeudi.

« La situation a évolué depuis quelques jours. Ce secteur était déjà sous surveillance sur une distance d’un kilomètre. Dès lundi, de nouveaux panneaux signalant la présence possible d’orignaux seront mis en place afin de couvrir une zone de trois kilomètres », explique Véronick Lalancette, porte-parole média du MTQ.

« Nous avons procédé jeudi matin à l’installation d’un panneau à message variable et nous allons analyser toute la sécurité entourant ce secteur et voir ensuite s’il y a une nécessité d’en faire davantage pour assurer la sécurité des usagers de la route », ajoute Mme Lalancette.

Cette dernière indique aussi que l’arrivée de la neige et l’amoncellement de la manne blanche en bordure de route devraient aussi garantir une certaine quiétude aux automobilistes.

« Selon nos études, lorsque la neige est abondante, les orignaux ou animaux de la grande faune (animaux qui font plus de 25 kilogrammes) demeurent davantage dans leur secteur et n’ont pas tendance à traverser les routes.

« Cela étant dit, les gens doivent tout de même faire preuve de prudence, car il est toujours possible qu’un orignal ou un chevreuil puisse traverser la route, même en hiver », indique Véronick Lalancette.

Le MTQ a aussi précisé avoir été avisé de la présence de trois orignaux et d’un chevreuil en 2017, et d’un orignal et d’un chevreuil en 2018.

Depuis le début de l’année 2019, le ministère a eu des signalements pour la présence de six orignaux et d’un chevreuil.

Les automobilistes sont toujours invités à composer le 511 s’ils notent la présence d’un animal de la grande faune.