Une quinzaine de patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont mené samedi, une opération de sensibilisation dans la Parc national des Monts-Valin.

Opération motoneige de la SQ aux Monts-Valin

Les motoneigistes étaient nombreux, samedi, à profiter des précieux centimètres de neige déjà présents dans le secteur des Monts-Valin. Les passionnés de ce sport hivernal n’étaient pas les seuls à être présents alors qu’une quinzaine de patrouilleurs de la Sûreté du Québec y menait une opération de sensibilisation. Plusieurs vérifications ont été réalisées auprès des conducteurs ainsi de leur engin ce qui est à l'origine de plusieurs avertissements et en l’émission de nombreux constats d’infraction.

La modification des silencieux, l’absence de miroir à la gauche des motoneiges ainsi que l'absence d'une plaque d’immatriculation fixée sont à l’origine des nombreuses infractions.

« C’est une opération de visibilité accrue. Seize motoneigistes ont été invités à participer à l’opération qui est réalisée en partenariat avec le Ministère des Transports du Québec ainsi que la Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec. On vient bonifier les activités dans les régions. On travaille les principales causes de collision que sont la vitesse, l’alcool et les drogues », a expliqué le sergent responsable au service de la sécurité routière, Jean-François Villemure.

L’opération de la Sûreté du Québec a été rendue possible grâce à la participation de patrouilleurs provenant du Saguenay-Lac-Saint-Jean et d’ailleurs au Québec. En plus d’une dizaine de motoneiges, la SQ détenait tout l’équipement requis pour soumettre les motoneigistes à l’alcootest.

En plus de sillonner le secteur, les patrouilleurs ont érigé des points de contrôle. Lors du passage du Quotidien, un motoneigiste a été intercepté alors qu’un enfant prenait place devant lui sur la motoneige dont l’échappement était modifié. Les policiers se sont également attardés à la plaque d’immatriculation de la motoneige.

Les policiers ont vérifié les motoneiges ainsi que les divers documents qui y sont reliés.

Le sergent Villemure rappelle que les amateurs de hors-piste n’échappent pas aux règlements alors que la Loi sur les véhicules hors route est à l’origine de plusieurs obligations.
La tenue de cette opération policière n’est pas étrangère au début de la saison de motoneige.

« Cette année, on a voulu être proactif. L’an dernier, le 17 novembre, il y a eu une collision mortelle. Cette année, on a voulu, avant que ça se produise, être réactif, être à l’avant-plan et montrer que la Sûreté du Québec est présente », ajoute le sergent Villemure.

L’opération menée au Saguenay est le début d’une suite de plusieurs opérations de visibilité qui auront lieu dans d’autres régions du Québec.

Une quinzaine de patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont mené samedi, une opération de sensibilisation dans la Parc national des Monts-Valin.