Océanne Fillion et Rebecca Cinq-Mars n’auraient pas manqué le premier microfestival de Saguenay.
Océanne Fillion et Rebecca Cinq-Mars n’auraient pas manqué le premier microfestival de Saguenay.

On brasse la région: le premier microfestival de Saguenay est lancé

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Le premier microfestival de l’été de Saguenay, On brasse la région, a pris son envol, jeudi, sur la Zone portuaire de Chicoutimi. Une première soirée qui s’est déroulée sans heurt et surtout avec beaucoup d’enthousiasme.

« On était déçues de ne pas avoir des Festivals des bières. Donc on était contentes de voir qu’il y avait au moins un événement. C’est notre premier de l’été », lance Océanne Fillion, qui faisait partie des 250 festivaliers du jeudi soir,

L’événement, qui met en lumière les microbrasseries, distilleries et groupes de musique de la région, peut accueillir 250 personnes à la fois. Le microfestival est donc segmenté en quatre horaires.

Jean-Philippe Bouchard et Frédérique Folly, de la Distillerie du Fjord, ont préparé des gins fait avec le sirop Bleu Lavande de KWE Cocktails.

Le goût d’ici

Même si l’équipe de la Distillerie du Fjord est plus occupée que jamais, elle tenait à être présente à l’événement qui se termine samedi soir. La popularité de l’entreprise, qui produit maintenant plus de 120 000 bouteilles de leur populaire gin Km12, ne se dément pas.

« C’est une façon pour nous de remercier les gens de la région. On a vraiment vu un engouement pour les produits québécois, en pandémie. Et on aime participer à ce genre d’événement, rencontrer la population », exprime Jean-Phillipe Bouchard, un des propriétaires de la distillerie, tout en préparant un gin avec le sirop Bleuet Lavande de KWE Cocktails.

Plusieurs microbrasseries connues de la région participent à l’événement, dont Beemer, l’HopEra et Riverbend.

Mais également la jeune cidrerie Joli Rouge. L’entreprise, qui a démarré en pleine pandémie et qui a connu un fort engouement, tenait à participer à ce seul microfestival de l’été.

Des pirates animaient le kiosque du cidre Joli Rouge.

« C’est notre premier festival. Et on avait un calendrier chargé cet été. On devait faire tous les festivals et événements. Donc, on est content d’être ici », exprime Fred Simard, un des copropriétaires de l’entreprise de Saguenay.

Orloge Simard était le premier groupe à monter sur la scène du microfestival.

En fin de soirée, jeudi, Orloge Simard montait sur la scène de « On brasse la région ». Aucun débordement ou incident n’avait été rapporté.