Pierre Pelletier, entraîneur des Femmes de course, Denise Marcoux, initiatrice du défi, Jacques Boily, représentant du Havre du Lac-Saint-Jean, et Laurent Proulx, de la Fondation Procure.

Objectif de 35 000$ pour les «femmes de course»

Quarante femmes courront à relais autour du lac Saint-Jean afin d'amasser des sous pour la Fondation Procure et la Maison de soins palliatifs le Havre du Lac-Saint-Jean.
Elles seront réparties dans dix équipes qui devront parcourir une boucle de 255 kilomètres. Chaque participante devra courir pendant 30 minutes avant de céder sa place à une autre.
Le défi, qui se déroulera les 9 et 10 septembre, en est à sa cinquième édition. Les femmes de course ont amassé 142 135$ depuis que l'initiative de la Robervaloise Denise Marcoux existe.
«Mon objectif est de récolter 35 000$ cette année, comparativement à 30 000$ l'an dernier. Nous prendrons le départ à la Maison Mitsubishi et notre arrivée est prévue en milieu d'après-midi, à la marina de Roberval, le 10 septembre», a confirmé l'organisatrice de l'événement.
Les femmes s'entraînent sous la supervision du nageur Pierre Pelletier. «Chacune y va à son rythme. Le groupe Les Femmes de course est accessible à toutes. Je m'entraîne avec elles une fois par semaine et elles doivent réaliser deux autres programmes elles-mêmes.»
Une contribution inestimable
Pour Jacques Boily, représentant du Havre, le geste des dames est une contribution inestimable pour son organisation.
«Vous avez un poids dans le milieu. Vous êtes un modèle et servez d'exemple. Votre apport est important», a témoigné M. Boily, en conférence de presse, mercredi matin.
«Que des femmes courent autour du lac pour soutenir les hommes qui combattent un cancer de la prostate témoigne d'un très beau geste de soutien. C'est une belle marque de reconnaissance», a ajouté Laurent Proulx de la Fondation Procure.
Les participantes proviennent principalement des MRC du Domaine-du-Roy et Maria-Chapdelaine. Une équipe de Montréal sera aussi de la partie cette année.