William Laroche, qui en était à son premier festival en tant que président, est très fier de la 26e édition de l’événement.

Objectif atteint pour le Festival du cowboy

Les membres du comité organisateur du Festival du cowboy de Chambord peuvent se féliciter, alors que leur objectif de 30 000 visiteurs a été dépassé pour la 26e édition de l’événement, tenue du 2 au 5 août.

William Laroche, président du Festival du cowboy de Chambord, est très fier de cette dernière édition. Joint par Le Quotidien alors qu’il ramassait les installations, l’homme affirmait que le bilan de l’édition 2018 était très positif. Les chiffres exacts d’achalandage n’étaient toujours pas connus, mais il pouvait confirmer que son objectif avait été atteint.

« Je suis très, très fier de ma première année en tant que président, et ça m’a fait extrêmement plaisir de chapeauter l’événement à cause des membres qui composent le comité organisateur », a avoué M. Laroche.

Un bon nombre d’activités ont affiché complet, ce qui a réjoui les membres du comité organisateur du Festival du cowboy de Chambord.

« On a eu quatre belles journées, et ce, malgré la pluie de samedi », a indiqué le tout nouveau président du festival reconnu de Chambord. Plusieurs des activités organisées ont affiché complet. Le bingo et le poker se sont avérés très populaires, tout comme les spectacles et le fameux rodéo.


«  Ça m’a fait extrêmement plaisir de chapeauter l’événement.  »
William Laroche

À la suite de ce succès, William Laroche s’impatiente déjà pour la prochaine édition, lui qui souhaite conserver son rôle de président. Grâce à une subvention de Tourisme Québec, le Festival du cowboy pourra revoir ses installations, afin d’offrir une meilleure expérience aux festivaliers. Le comité organisateur tient à repenser ses infrastructures administratives et son kiosque, en plus de réaménager son espace de camping pour offrir l’électricité et l’eau aux campeurs qui le désirent. De plus, le festival de Chambord souhaite se doter d’une arène couverte pour ses compétitions de rodéo, afin de pouvoir présenter les activités même s’il y a du mauvais temps.

« Le festival est au coeur des gens de Chambord, et nous sommes là pour redonner aux citoyens. C’est plus qu’un simple festival, c’est une grosse famille », a mentionné le président, comme mot final sur l’édition 2018. Il tenait à remercier les partenaires, mais aussi les bénévoles, sans qui l’événement ne serait pas possible. « Il y a encore beaucoup de personnes qui sont là aujourd’hui (lundi), alors que tout est fini, et je suis très chanceux de les avoir avec moi », a indiqué l’homme, qui semblait touché.