Nutrinor songe à revoir la distribution des petites bouteilles d'eau

La Coopérative Nutrinor songe à revoir la mise en marché des petites bouteilles d’eau en plastique dans le but de mieux répondre aux objectifs de développement durable.

À la suite de l’annonce de la décision de la chaîne Familiprix de cesser la vente de caisses d’eau embouteillée au format de 750 ml et moins (voir encadré), la direction de Nutrinor a fait savoir que le plus gros volume d’eau pris à sa source d’Hébertville est mis en bouteille et vendu dans des formats de quatre à 18 litres.

Selon Élizabeth Gaudreault, porte-parole de Nutrinor, seulement 15 % du volume d’eau embouteillé se retrouve dans des bouteilles de 500 ml. Elle précise que lorsque Nutrinor effectue des dons ou commandite des évènements, elle favorise l’utilisation de bouteilles d’eau de grand format distribuées dans des refroidisseurs afin d’éliminer davantage l’utilisation de bouteilles à usage unique. Elle ne cache cependant pas que le format d’un demi-litre continue d’être encore très populaire et qu’il continue de répondre à certains besoins. « Nous allons nous pencher sur les impacts organisationnels de l’élimination de la bouteille d’un demi-litre dans le cadre de notre plan de développement durable », affirme-t-elle.

Mme Gaudreault n’était pas en mesure de préciser combien de bouteilles de plastique de petits formats sont distribuées dans la région par cette division qui ne représente que 1 % du volume d’affaires de Nutrinor.