Le maire d'Alma, Marc Asselin, a indiqué que Sylvain Duchesne et Marc-André Doyon sont très compétents.

Nouvelles nominations à Alma

Sylvain Duchesne, directeur régional à la Banque Nationale, et Marc-André Doyon, directeur général du Centre d'innovation sur la nutrition et les aliments du Québec, deviendront respectivement les nouveaux directeurs général et du développement de la ville d'Alma.
Les élus ont précipité, hier matin, ces deux nominations dans une séance publique qui s'est déroulée à l'abri de bien des regards. En effet, la convocation pour cette assemblée a été envoyée environ 20 minutes avant sa tenue. La semaine dernière, la direction des communications de la ville avait pourtant confirmé qu'une de ces décisions allait être entérinée le 4 août prochain, en séance du conseil. Joint hier, le maire d'Alma a admis que la séance extraordinaire d'hier matin a été organisée à la dernière minute.
On se devait d'annoncer rapidement ces nominations avant que la machine à rumeurs ne s'emballe. Les gens qui ont été choisis ont un emploi en ce moment. On voulait donc éviter la spéculation. D'ailleurs, lors des rencontres avec les candidats, on leur offrait de sortir par la porte arrière. Car on le sait, dans une ville comme la nôtre, les informations peuvent circuler très vite», pointe Marc Asselin, qui est sorti de ses vacances pour officialiser ces nominations.
Sylvain Duchesne occupe le poste de directeur bancaire régional pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean et la Côte-Nord depuis novembre 2012. Il détient un baccalauréat en mathématiques actuarielles de l'Université de Montréal. M. Duchesne remplacera Guy Simard qui est à l'emploi de la municipalité depuis plus de 35 ans. Ce dernier prendra sa retraite à la fin de l'année 2014 et consacrera les prochains mois à la formation de son remplaçant.
Quant à la direction du développement, Marc-André Doyon entrera en poste au début du mois de septembre. Il possède plus de 18 ans d'expérience, dont 13 ans en gestion d'organismes publics ou parapublics. Il est notamment détenteur d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Québec à Montréal. Le poste est libre depuis le départ d'Éric Dufour, maintenant attaché politique du premier ministre Philippe Couillard. Ce sont des gens très compétents. M. Duchesne connaît notre structure. Il est d'ailleurs consultant externe sur le comité des fonds de pension à la ville. M. Doyon connaît bien les rouages des gouvernements supérieurs. Ce qui sera utile dans nos demandes à Québec et Ottawa», laisse entendre le maire d'Alma.
Centre d'excellence sur les drones
Lors de la séance d'hier, le conseil municipal a également nommé Marc Moffat à titre de directeur général du Centre d'excellence sur les drones (CED). Ce dernier était déjà à l'emploi en tant que gestionnaires du CED depuis 2012. Mais maintenant, son salaire sera pigé à même le budget de la ville.
Il devra prioriser le centre d'excellence des drones. Mais il pourra également répondre à des demandes de la ville. On a des dossiers qui sont de plus en plus complexes et qui nécessitent une expertise particulière. Cette nomination permet d'élargir son mandat et de garantir un support constant à la ville, explique le maire d'Alma. La ville payait déjà en quelque sorte le salaire de M. Moffat, étant donné que l'aéroport d'Alma est soutenu par la municipalité. Cette nomination engendra toutefois des coûts supplémentaires, en raison de nouveaux bénéfices marginaux.