La nouvelle route construite par Matrec deviendra un chemin public à la fin des travaux. Cette infrastructure, construite au coût de 10 millions $, vient ouvrir un territoire enclavé.

Nouvelle route d'accès au site de Matrec: investissement de 10 M$

La construction de la nouvelle route d'accès menant au site d'enfouissement de Matrec à Larouche débute cette semaine. La compagnie, récemment acquise par l'entreprise torontoise GFL Environmental, investit près de 10 millions$ dans ce chantier qui prévoit également l'aménagement d'une deuxième cellule sur ce site qui sert à l'enfouissement de sols contaminés.
Les camions de Matrec empruntent actuellement la route Dorval pour se rendre au site. Un chemin qui n'est pas adapté au transport lourd. Le nouveau lien routier permettra de détourner le transport vers le chemin du Ruisseau, situé à quelques kilomètres de l'entrée principale de la municipalité.
La nouvelle route, d'une longueur de 8,3 kilomètres, inclut la réfection du chemin du Ruisseau sur une longueur de 2,2 km.
Le projet est attendu depuis longtemps dans la municipalité. Le maire de l'endroit, Réjean Bédard, a eu la confirmation en décembre dernier. Ce dernier craignait que la compagnie mette de côté ce projet, étant donné qu'elle n'a pas obtenu le contrat d'enfouissement des déchets du Saguenay.
À la fin des travaux, la nouvelle route deviendra un chemin public. Le chantier a été confié à l'entrepreneur Construction J.&R. Savard de Saint-Honoré et devrait se terminer à la fin de l'année 2016. Des travaux de pavage seront toutefois nécessaires en 2017.