Pour une deuxième journée consécutive, les remorqueurs et garagistes ont été forts occupés.

Nouveau record de froid

Engelures et geluresLe froid extrême qu'a connu la région a causé de nombreuses engelures. Les autorités ne rapportent aucune blessure dramatique, mais plusieurs personnes ont souffert de gelures.Seulement à l'hôpital de Chicoutimi, une dizaine de personnes se sont présentées à l'urgence pour ce type de blessure. Heureusement, les gelures étaient mineures. Il n'est toutefois pas étonnant que plusieurs engelures soient survenues. Avec des températures ressenties frôlant les -50 degrés Celsius (avec refroidissement éolien), ce type de blessure survient en seulement quelques minutes.
Refroidissement éolien (température incluant les vents)/ Risque de gelure
-40 à -47 Risque élevé : La peau exposée peut geler en 5 à 10 minutes
-48 à -54 Risque très élevé : La peau exposée peut geler en 2 à 5 minutes
-55 et plus froid Risque extrêmement élevé: La peau exposée peut geler en moins de 2 minutes
Voitures
Le froid extrême qui sévit dans la région a continué de causer bien des désagréments, hier. Plusieurs voitures ne démarraient toujours pas. Les remorques de CAA Québec étaient encore une fois débordées et les clients ont dû attendre des heures avant d'obtenir le service. En deux jours, au moins 1000 membres avaient reçu la visite d'un remorqueur de CAA Québec. Les autres entreprises spécialisées et les garages étaient aussi occupés. Joint hier par Le Quotidien, le porte-parole de CAA Québec, Philippe St-Pierre conseille aux gens d'utiliser l'application mobile ou le service en ligne pour loger une demande d'assistance routière.
Déchets
Après Saguenay, Alma a également connu des difficultés, lors de la collecte des déchets.
Les camions ont subi plusieurs bris mécaniques. La collecte des déchets d'hier a donc été reportée au lundi 6 janvier. Les citoyens sont donc invités à mettre leur bac à la rue la veille de la collecte afin de s'assurer que leur bac soit levé. Le travail effectué par l'entrepreneur lors de ces deux journées représente deux collectes en une, donc l'heure habituelle de passage du camion sera modifiée.
Bon nombre d'entreprises ont eu du mal à redémarrer leurs activités, après quelques jours de vacances. Des camions d'entreprise ont également dû être remorqués à certains endroits, retardant des livraisons.
Fermetures et pannes
Plusieurs sites de plein air, dont le mont Fortin à Jonquière, étaient fermés pour une deuxième journée hier. De nouvelles pannes d'électricité ont également frappé la région. Les résidents de la Villa Racine à Chicoutimi ont d'ailleurs dû être évacués en soirée hier, en raison de l'absence d'électricité. Ces derniers ont été transportés dans un hôtel, le temps que la panne soit réparée. Les pompiers ont également dû sortir à plus d'une reprise pour un des problèmes liés au froid, notamment des tuyaux gelés.