Liza Frulla, directrice générale de l'ITHQ, Raynald Thibeault, directeur général du Cégep de Jonquière et Jacynthe Bond, directrice générale de la Commission scolaire De La Jonquière.

Nouveau programme en gestion d’un établissement de restauration à Jonquière

Après avoir lancé un programme de formation dans le domaine brassicole, le Cégep de Jonquière poursuit son expansion dans le domaine agroalimentaire avec un nouveau DEC en gestion d’un établissement de restauration en collaboration avec l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) et la Commission scolaire De La Jonquière.

Le directeur général du cégep, Raynald Thibeault, la directrice de l’ITHQ, Liza Frulla, et Jacynthe Bond, directrice générale de la commission scolaire, ont procédé au lancement du nouveau programme qui sera offert à compter de l’automne prochain selon le modèle alternance-travail.

Selon les explications fournies par le directeur des études du cégep, Mario Julien, la formation de trois ans sera offerte à raison de quatre sessions dispensées au Saguenay-Lac-Saint-Jean, soit les sessions un, deux, trois et six, comprenant des cours à distance donnés par l’ITHQ. 

Après la première année, les étudiants auront un stage rémunéré tandis que les sessions suivantes seront offertes à l’ITHQ sur la rue Saint-Denis, à Montréal. Il s’agit des sessions quatre et cinq. Des cours de comptabilité, de ressources humaines et d’administration spécifiquement adaptés au secteur de la restauration seront donnés par le département d’administration du Cégep de Jonquière, explique M. Julien.

En ce qui a trait aux difficultés reliées au déménagement des étudiants d’une ville à l’autre pendant le DEC, M. Julien explique que du travail est effectué afin de bien loger les étudiants à prix abordable à Montréal.

Ce dernier ajoute que le rôle du CFP Jonquière à Arvida sera d’offrir des cours selon une expertise bien spécifique autre que l’administration. Des cours portant sur la conception de menus, les techniques de salle à manger, la découverte des aliments, etc. seront offerts à l’édifice du boulevard Mellon.

Selon M. Julien, les étudiants inscrits auront l’occasion de développer leurs compétences dans la mise en valeur de produits du terroir du Saguenay-Lac-Saint-Jean tout en apprenant à créer des alliances avec des acteurs des mondes agroalimentaire, touristique et d’affaires.

Aucun contingentement n’est prévu au programme. La période d’inscription se termine en mars prochain.