Nous allons continuer à vous informer et à vous servir!

Le gouvernement du Québec s’engage à accorder un financement intérimaire de 5 millions de dollars à Groupe Capitales Médias pour assurer la poursuite de la publication des quotidiens Le Soleil, Le Droit, Le Nouvelliste, Le Quotidien, La Voix de l’Est et La Tribune.

Normalement, ce sont nos journalistes qui écrivent les manchettes qui font la Une. Exceptionnellement aujourd’hui, et bien malgré nous, c’est nous qui sommes l’objet de reportages de la part des collègues des autres médias.

Que se passe-t-il exactement ?

Comme l’ensemble des médias du monde occidental, nos quotidiens sont affectés par une baisse des revenus publicitaires résultant de la concurrence féroce que livrent les géants des réseaux sociaux que sont Facebook et Google. Or, malgré tous nos efforts de rationalisation des dépenses, malgré tous les gestes posés pour améliorer notre efficacité et malgré les investissements très importants consentis pour développer de nouveaux outils plus performants et de nouvelles sources de revenus, la situation demeure difficile.

À LIRE: Québec vient en aide au Groupe Capitales Médias et Martin Cauchon démissionne

Disons-le clairement, nos revenus à court terme ne sont pas suffisants pour défrayer la totalité des investissements nécessaires qui permettront de compléter notre transformation. Nous savons que les gouvernements du Québec et du Canada comprennent le défi complexe auquel font face les médias canadiens et qu’ils sont déjà à l’œuvre pour soutenir notre secteur.


« Nos abonnés, nos annonceurs, nos distributeurs et nos fournisseurs n’ont pas à s’inquiéter, toutes les mesures ont été prises pour assurer la poursuite normale de nos activités. »
Claude Gagnon, président-directeur général Groupe Capitales Médias

Ce processus légal et le financement du gouvernement du Québec permettront donc à GCM de poursuivre normalement ses activités et d’envisager toutes les options pour assurer la pérennité des entités du groupe.

Alors, soyez rassurés: nos artisans vont continuer à vous fournir une information de qualité et à préparer des éditions qui reflètent leur professionnalisme, dans les mois et les années à venir.

Nos partenaires d’affaires peuvent aussi être rassurés. Nous nous sommes montrés dignes de leur confiance depuis plus d’un siècle dans certains cas et nous n’avons aucunement l’intention de démériter dans l’avenir.

Nous allons aussi continuer à respecter fièrement nos obligations envers nos distributeurs et nos camelots qui livrent chaque matin nos exemplaires à votre porte.

Oui, nous traversons une crise. Mais ce n’est pas la première. Nous avons toujours su, malgré les embûches, trouver des solutions. Et ce sera le cas cette fois encore.

Merci de votre fidélité et de votre confiance. Plus que jamais, nous avons besoin aujourd’hui de votre indéfectible appui pour continuer à vous servir.