Alexandre Cloutier et Sylvain Gaudreault craignent que le gouvernement libéral permette l'exploitation pétrolière et gazière dans le lac Saint-Jean.

Non à l'exploitation du pétrole au Lac

Deux députés péquistes de la région, Alexandre Cloutier et Sylvain Gaudreault, s'inquiètent du projet de règlement sur les forages pétroliers et gaziers qui pourrait permettre l'exploration dans le lac Saint-Jean. Ils demandent à Philippe Couillard de s'expliquer.
« Il faut que le premier ministre le dise clairement et ne laisse pas planer de doute. Il faut qu'il affirme qu'il n'y aura pas d'exploitation gazière et pétrolière dans le lac Saint-Jean. C'est lui qui aurait dû nous répondre en chambre ce matin », a déclaré le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier.
Les deux députés ont interpellé à ce sujet le premier ministre Philippe Couillard à l'Assemblée nationale, jeudi. « M. le Président, on connaît le potentiel pétrolier et gazier au Lac-Saint-Jean depuis des années. Maintenant, il y a des permis qui ont été donnés, entre autres à Métabetchouan, à Mashteuiatsh et à Roberval, dans le comté du premier ministre. M. le Président, nous, au Lac-Saint-Jean, on n'en veut pas, d'exploitation du pétrole. Maintenant, il y a le ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui vient d'adopter un règlement et qui ouvre clairement la porte à l'exploitation », a-t-il lancé.
C'est le ministre de l'Environnement, David Hertel, qui a répondu au député « D'abord, je commencerais par dire ''évitons les élans vers le catastrophisme''. Nous sommes devant un projet de règlement. Ce projet de règlement fait l'objet présentement d'une période 45 jours de commentaires. La population va s'exprimer. Il reste du travail à faire sur ce règlement-là. Attendons le produit final avant de parler d'apocalypse pétrolière au Québec », a rétorqué le ministre de l'Environnement.
« Un projet de règlement, hein ? Juste un petit brouillon, là, un ''draft'' de 269 pages. Ça, c'est un ''draft''. C'est un projet de règlement ! La vérité, là, c'est que le gouvernement libéral donne le Québec à vendre aux compagnies pétrolières et gazières. Ça, c'est la vérité que nous avons devant nous », s'est exclamé pour sa part Sylvain Gaudreault.
Alexandre Cloutier craint que le gouvernement libéral ne prenne pas en considération les inquiétudes soulevées, car un règlement n'est pas tenu aux mêmes exigences de consultation qu'un projet de loi.« Il pourrait l'adopter tel quel. C'est pour ça que c'est inquiétant. Il faut que le premier ministre clarifie sa position et dise qu'il ne veut pas d'exploitation dans le lac Saint-Jean. Surtout que le rapport du BAPE sur la gestion du lac vient d'être dévoilé et que jamais il n'a été question de cette possibilité. »
Permis
C'est l'entreprise Mines JAG qui détient des permis de recherche dans le lac Saint-Jean. Des relevés ont été effectués en 2011 pour évaluer le potentiel gazier et pétrolier. Depuis ce temps, aucune autre recherche n'a été réalisée.