La conseillère municipale de Saguenay, Julie Dufour, demandera lundi midi à ses collègues de renverser la décision d'embaucher Sylvie Jean, au poste de vérificatrice générale adjointe.

Nomination illégale à Saguenay, affirme une conseillère

La conseillère municipale de Saguenay, Julie Dufour, demandera lundi midi à ses collègues de renverser la décision d'embaucher Sylvie Jean, au poste de vérificatrice générale adjointe.
L'élue qualifie la nomination d'illégale, s'appuyant sur un avis juridique réalisé par la firme d'avocats Deveau, avec l'aide financière du Fonds juridique anticorruption de la Ligue d'action civique.
En conférence de presse, Mme Dufour, accompagnée de Frédéric Lapointe, président de la Ligue, et de Marc-Antoine Cloutier, avocat spécialisé en droit municipal, a affirmé que le conseil de Saguenay n'a pas le pouvoir de créer le poste de vérificatrice générale adjointe puisque ce pouvoir appartient uniquement à la vérificatrice générale. Cette mesure a pour objectif d'assurer son indépendance et son pouvoir d'enquête, qui lui sont accordés en vertu de la Loi des cités et villes.
Mme Dufour a rappelé que lors de l'adoption de la décision le mois dernier, elle avant sensibililsé les membres du conseil au manque ou l'absence de contenu afin qu'ils prennent des décisions justes et éclairées.
«Nous n'avions par les avis nécessaires pour voter sur cette question. Vérifications faites, il appert que la démarche politique et administrative ayant mené à cette nomination est non seulement douteuse, mais carrément illégale», a-t-elle affirmé.
// Plus de détails à venir