Nombreux cas de fraude: le mois de la prévention lancé

En 2018, les fraudes ont occasionné des pertes financières de 17M$ au Québec. À elles seules, les fraudes d’identité ont coûté 5M$ aux victimes.

De nombreux Québécois sont victimes de fraude chaque année, mais la plupart d’entre elles auraient pu être évitées. C’est pourquoi la Sûreté du Québec en collaboration avec différents partenaires lance sa 15e édition du Mois de prévention de la fraude sous le thème Être vigilant, c’est payant!

Les fraudeurs sont habiles et usent d’une variété de stratagèmes pour manipuler leurs victimes. Ils misent généralement sur la méconnaissance, la vulnérabilité, le sentiment d’urgence et la pression pour arriver à leurs fins. De nouvelles formes de stratagèmes apparaissent tous les jours. La vigilance et la prévention demeurent donc les meilleurs outils pour se protéger. 

La Sûreté du Québec affirme que les citoyens doivent faire preuve de scepticisme face aux offres trop attirantes. Ils doivent également valider les informations et ne pas céder à la pression. 

Plusieurs activités de sensibilisation se tiendront donc partout au Québec au cours du mois de mars afin de mieux renseigner la population en matière de fraude. 

Différents thèmes seront abordés, notamment la contrefaçon des billets de banque, le vol et les fraudes d’identité, les fraudes par cartes de paiement, les fraudes liées à un paiement urgent, l’arnaque amoureuse et le rançongiciel (fraudes liées aux cryptomonnaies). Un livret de prévention intitulé « La fraude en 3D – Détecter, dénoncer, décourager » sera notamment remis aux citoyens.

Selon les données du Centre anti-fraude du Canada, 16 955 victimes québécoises ont porté plainte pour fraude en 2018 comparativement à 13 879 en 2017, soit une augmentation de 22 %. L’arnaque amoureuse a coûté plus de 2M$ aux victimes québécoises de 60 ans et plus au cours de la dernière année. Avec 514 victimes, l’hameçonnage est le type de fraude sur Internet qui a fait le plus de victimes au Québec en 2018. Près de 9 500 faux billets d’une valeur totale de 580 000 $ ont été écoulés dans la province en 2018. Le Québec était la 2e province ayant le taux de contrefaçon le plus élevé au Canada (29 %) en 2018.  

Le Centre antifraude du Canada estime pourtant que le taux de dénonciation est faible, notamment en raison de la honte des victimes, sentiment que les fraudeurs exploitent.   

La SQ rappelle que les fraudes doivent être dénoncées le plus rapidement possible au service de police local et au Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501.