« C’était Noël quand j’ai ouvert ma boîte », a souligné Marie-Claude Asselin, une étudiante en technique infirmière.
« C’était Noël quand j’ai ouvert ma boîte », a souligné Marie-Claude Asselin, une étudiante en technique infirmière.

Noël en boîte pour les étudiants du Cégep de Saint-Félicien

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Faute de pouvoir organiser des activités sociales, sportives ou culturelles, l’équipe de la vie étudiante du Cégep de Saint-Félicien a décidé d’offrir des boîtes réconfortantes aux étudiants. Plus de 300 d’entre eux se sont inscrits pour recevoir une telle boîte, livrée à la maison, qui contenait toute une panoplie d’articles favorisant la relaxation et le bien-être.

« J’ai trouvé ça touchant, souligne d’emblée Marie-Claude Asselin, une étudiante de 37 ans qui termine sa technique infirmière cette année. On n’a pas une session très facile avec la COVID-19 et la cyberattaque, en plus de tous les obstacles dus au virus. Ça m’a donné une belle petite tape dans le dos qui tombe à point. »

« Les étudiants sont vraiment contents quand on arrive avec les boîtes réconfortantes chez eux, se réjouit Karen Méroz, animatrice d’activités socioculturelles et sportives au Cégep de Saint-Félicien, qui livre les boîtes avec son collègue, Gino Manning, technicien en loisirs. C’est un beau projet avec chaleur humaine dans ce contexte particulier avec l’appui de la direction du collège. »

Le contenu des boîtes demeure une surprise d’ici à ce qu’elles soient toutes livrées, mais l’aspect réconfortant fait référence à de la bonne bouffe chaleureuse, des sucreries et gâteries et des produits du terroir. « C’était Noël quand j’ai ouvert ma boîte », lance Marie-Claude Asselin.

Le Cégep de Saint-Félicien a même fait lettrer un camion de livraison au nom de l’initiative: «Le Cégep de St-Fé en mode réconfortant».

Sans vouloir révéler toutes les surprises, le Cégep a tenu à souligner la participation des entreprises, dont certaines ont offert les produits en commandites, telle que la Coopérative étudiante du Cégep de Saint-Félicien, La Fournée, Manon Brassard - terroir et décoration, La Maison du Bleuet et Atelier Dcö. L’équipe des services adaptés et psychosociaux du collège et des équipes de projets en développement durable ont aussi participé à l’initiative.

La livraison des boîtes a permis également de voir au moral des étudiants et de leur rappeler les différents services offerts au cégep pour les aider.

Pour l’occasion, l’équipe du cégep avait pris les mesures sanitaires très au sérieux, enfilant des habits de protection complets, avec masque et visière afin d’assurer la livraison.

Les étudiants internationaux qui suivent les cours à distance en France pourront également recevoir leur boîte réconfortante par la poste.

Gino Manning, technicien en loisirs, et Karen Meroz, animatrice d’activités socioculturelles et sportives au Cégep de Saint-Félicien, qui ont eu le plaisir de livrer les boîtes réconfortantes aux étudiants.

Il semble que ce projet lancé au Cégep de Saint-Félicien ne serait que le premier d’une plus grande initiative, car l’institution a même fait lettrer ceci sur un camion de livraison : « Le Cégep de St-Fé en mode réconfortant ».

« D’autres projets sont à venir », s’est contentée de dire Karen Méroz.