Nicolas Roy manquait à l'appel, hier, quand les Saguenéens de Chicoutimi ont donné le coup d'envoi à leur camp d'entraînement.

Nicolas Roy se fait une bonne frousse

Nicolas Roy manquait à l'appel, hier, quand les Saguenéens de Chicoutimi ont donné le coup d'envoi à leur camp d'entraînement, mais il avait une très bonne raison. L'attaquant d'Amos s'est fait une bonne frousse quand il a été impliqué dans un accident de la route, samedi, pendant son voyage vers le Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Roy a perdu le contrôle de son véhicule alors qu'il se trouvait à proximité de Lebel-sur-Quévillon. Il n'aurait pas subi de blessure sérieuse, mais il a tout de même été secoué et sa voiture est une perte complète.
Après l'accident, Roy est retourné à Amos. Il y a passé quelques heures supplémentaires, histoire de se remettre de ses émotions. En entrevue, il a assuré qu'il se porte bien et qu'il se présentera à Chicoutimi ce soir.
«Ça s'est passé vite, a raconté celui qui a été sélectionné en quatrième ronde par les Hurricanes de la Caroline, en juin 2015. Mon véhicule s'est retrouvé dans le fossé. Je n'ai pas frappé une autre voiture. J'aurais pu me retrouver avec une jambe cassée ou subir une autre blessure. J'ai quand même été chanceux.»