Le Quotidien
Sur l'avenue de Gaulle, plusieurs citoyens se sont rendus à l'endroit où a été retrouvée la petite Rosalie pour déposer toutous, fleurs et autres pensées pour l'enfant et ses proches.
Sur l'avenue de Gaulle, plusieurs citoyens se sont rendus à l'endroit où a été retrouvée la petite Rosalie pour déposer toutous, fleurs et autres pensées pour l'enfant et ses proches.

Ne pas tenter de cacher le drame aux enfants

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Un drame comme la mort violente de la petite Rosalie Gagnon, deux ans, qui aurait reçu une dizaine de coups de couteau, et l’arrestation de sa mère Audrey Gagnon a tout pour bouleverser une communauté. Il ne faut pas pour autant tenter de le cacher aux enfants qui s’interrogent, selon Josée Masson, présidente et directrice générale de l’organisme Deuil-Jeunesse.