Fabien Hovington

Mutisme autour du départ d'Hovington

L'accession de Fabien Hovington à la direction générale de la Zone portuaire de Chicoutimi, survenue trois jours après sa défaite électorale, a suscité l'ire de nombreux contribuables saguenéens. Selon nos informations, des membres du conseil d'administration de l'organisme auraient également émis des réserves au sujet de cette nomination survenue hâtivement, dans la plus grande controverse.
Le maire Jean Tremblay et son entourage se sont alors défendus d'avoir procédé à une nomination partisane, sous prétexte que la Zone portuaire, un organisme sans but lucratif (OSBL) possédant son propre conseil d'administration, n'est pas régie par la Ville. Cela dit, la corporation est regroupée sous l'égide de Promotion Saguenay, dont 12 millions$ du financement émanent des coffres de Saguenay. La totalité du budget de fonctionnement de la Zone portuaire, soit plus de 1,1 million$ par année, provient d'ailleurs de la municipalité.
Incidemment, le président du CA de la Zone portuaire, Éric Gauthier, porte aussi le chapeau de directeur du développement industriel à Promotion Saguenay. De surcroît, il est responsable du traitement des demandes d'accès à l'information soumises à l'organisme paramunicipal par des journalistes et des citoyens, ce qui peut porter à confusion.
Avenir?
Nous avons communiqué avec M. Gauthier et avec tous les administrateurs de la Zone portuaire pour leur demander de commenter les impacts du départ de Fabien Hovington sur les nombreux projets en cours impliquant l'argent des contribuables. Chaque appel est demeuré vain. Le peu d'informations qui a filtré nous a permis d'apprendre que la directrice générale par intérim, Dannie Minier, agissait jusqu'à tout récemment comme directrice des finances de la société. Elle serait une personne hautement compétente à qui le CA aurait demandé de prendre les rênes de la corporation sur une base permanente, avant l'entrée en scène de Fabien Hovington. Dannie Minier n'était toutefois pas intéressée par le poste. L'ex-DG de la Zone portuaire, Marc Gauthier, a lui aussi décliné l'entrevue, préférant se tenir loin de la controverse. De notre démarche est aussi ressorti le fait que le CA de la Zone portuaire considère que la saga du voyage en Europe de la délégation du Festival forestier de Shipshaw aux frais des contribuables ternit l'image de la corporation.
Sans réponses
À l'instar du conseil d'administration de la Zone portuaire, les autorités de Saguenay n'ont pas donné suite à nos demandes d'informations au sujet des impacts que pourrait avoir l'absence d'un DG permanent sur la panoplie de projets en chantier. Même chose pour les interrogations de la représentante du Progrès-Dimanche entourant la rémunération de Fabien Hovington pendant son congé maladie. Toutes nos requêtes ont été transférées au Service des affaires juridiques et du greffe, responsable de l'application de la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels. Cette façon de faire est devenue pratique courante à Saguenay.
Forme juridique: Personne morale sans but lucratif
Constitution: 21 avril 1993
Administrateurs: Frédéric Gilbert, Jean-François Lalonde, Roger Tremblay, Éric Gauthier (président), Marie-Ève Gagnon, Stéphanie Larouche, René-Philippe Harvey
Directeur général, novembre 2013 à aujourd'hui: Fabien Hovington
Directeur général, 2005 à 2013: Marc Gauthier
Directeur des événements et des communications, 2007 à 2010: Richard Brabant
Financement: Ville de Saguenay
Enveloppe 2012: 1 413 700$
Enveloppe 2013: 1 377 616$
Enveloppe 2014: 1 161 732$