Ghislain Goulet et Guylaine Perron

Musée Louis-Hémon de Péribonka: toujours dans l'attente

Toujours dans l’espoir de déménager au cœur de Péribonka, le musée Louis-Hémon souhaite diviser deux de ses lots afin de mieux les vendre. La MRC de Maria-Chapdelaine a soumis une demande formelle auprès de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) en ce sens cette semaine

« Comme les lots sont actuellement de nature agricole, ça limitait les acheteurs. S’ils sont zonés commerciaux, on va avoir plus de chances de les vendre et d’avoir un meilleur prix pour financer les coûts liés à notre projet final », indique le maire de Péribonka, Ghislain Goulet. 

La municipalité est toujours en attente d’une réponse de Québec et d’Ottawa concernant sa demande de financement qui lui permettrait de reconstruire un tout nouvel hôtel de ville. C’est aussi à l’intérieur de ces nouveaux murs que le musée serait redéployé. Le bâtiment prendrait ainsi la place de l’école Hélène-Laliberté, sur la route 169. Les locaux sont laissés vides depuis plusieurs années déjà. Un corridor vitré relierait le nouvel édifice à l’église où il y aurait des expositions permanentes. La caserne de pompiers serait quant à elle transférée dans la mairie actuelle. 

« Nous sommes toujours en attente. Ce qui accroche, c’est la maison Samuel-Bédard parce qu’elle est classée patrimoniale et on ne peut pas la déménager », explique M. Goulet. Celle-ci se trouve à quelques kilomètres du cœur du village. 

Pour sa part, la directrice générale du musée, Guylaine Perron, a bon espoir d’obtenir une réponse favorable des différents ministères sollicités au cours des deux prochains mois pour concrétiser ce qui porte maintenant le nom d’Espace Péribonka. 

« C’est certain que le projet de développement est conditionnel au financement. Notre dossier chemine très bien. On est très optimistes, on s’attend à avoir des nouvelles positives prochainement », assure Mme Perron.

La mairie et la direction générale du musée n’ont pas souhaité partager les derniers détails entourant l’échéancier et le budget total. Une rencontre d’information sera tenue au cours des prochains mois afin de renseigner la population à propos de ce plan de développement.