Les citoyens de la MRC de Maria-Chapdelaine pourront posséder jusqu’à trois poules par résidence.

MRC Maria-Chapdelaine: les poules urbaines bientôt permises

À l’instar de certaines MRC du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la province, la MRC de Maria-Chapdelaine modifie des règlements existants afin de faciliter l’élevage de poules en milieu urbain.

Le règlement visant une modification du schéma d’aménagement afin d’ajuster les dispositions sur l’élevage d’animaux dans les milieux habités a été adopté, mercredi soir, lors d’une séance ordinaire de la MRC de Maria-Chapdelaine.

Malgré cette modification, les municipalités devront, à leur tour, adopter un règlement afin de permettre l’élevage d’animaux dans leur périmètre d’urbanisation. Celui-ci devra être en lien avec les conditions définies par la MRC de Maria-Chapdelaine. En revanche, sans règlement municipal, la possession de poules en milieu urbain reste interdite.

Le règlement fixe le nombre maximal de volailles à trois par résidence et les interdit dans les immeubles de plus d’un logement.

L’élevage sera également interdit lors de la saison froide, entre le 1er octobre et le 30 avril. Par ailleurs, l’enclos devra être balisé afin d’éviter des conflits entre voisins.

Les citoyens devront se prévaloir d’un permis ou certificat renouvelable sur une base annuelle.

En juin dernier, la ville de Dolbeau-Mistassini a modifié son règlement visant à permettre l’élevage de poules en villes, sauf l’hiver. Le règlement fixe à deux le nombre maximal de poules.

Quant à la MRC du Domaine-du-Roy, elle permet un maximum de cinq poules.