Mouvement La vie des Noirs compte: une banderole à Saguenay 

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Une banderole en guise d’appui au mouvement La vie des Noirs compte a été installée sur un viaduc du boulevard Saint-Paul à Chicoutimi, mercredi matin. Un collectif anonyme a revendiqué la geste dans un communiqué, affirmant agir par solidarité à la suite de la mort de George Floyd, un Afro-Américain qui a perdu la vie lors d’une arrestation policière aux États-Unis. 

La banderole arborant l’inscription « George Floyd, nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas » a été installée sur le viaduc de la rue Saint-Henri. Elle est donc visible à partir du boulevard Saint-Paul en direction sud.

« Les sujets du racisme systémique et de la violence policière doivent rester au-devant de la scène aussi longtemps que nous n’aurons pas trouvé collectivement des solutions efficaces pour éradiquer ces comportements barbares », affirme le collectif dans son communiqué.

Joint par courriel, un porte-parole du collectif affirme que l’anonymat du groupe permet de « garder le focus sur le message plutôt que sur les personnes derrière l’action ». Il souligne que le collectif est né de la solidarité engendrée par la vigile du 31 mai dernier « La vie des Noirs compte » et formé de gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

D’autres actions devraient suivre, mais impossible de savoir quelle forme elles prendront ni qui les initiera. 

« L’antiracisme est une cause de tous les instants, de toutes les plates-formes et elle appartient à tout le monde », conclut-il.