Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Motoneige: le Club du Fjord bat des records de membership

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le Club de motoneige du fjord a battu un record de membership alors que 350 droits d’accès à ce club ont trouvé preneurs pour la présente saison, et ce, en dépit de l’absence des Américains dans les sentiers.

Selon Gérald Gagné, président du club, la présence d’une épaisse couche de neige au Bas-Saguenay fait en sorte que beaucoup de motoneigistes se déplacent du Saguenay pour y pratiquer leur activité préférée, tout comme des gens de Charlevoix.

« On pensait que ce serait plus difficile. On a battu des records, puisque l’an passé on avait 280 membres. Il s’est vendu plus de motoneiges. Ça appelle des autres régions pour venir faire de la motoneige », déclare celui qui est impliqué dans le bénévolat depuis plusieurs années.

Le Club du Fjord figure parmi ceux qui ont adhéré à Objectif 2020. M. Gagné croit qu’il est préférable d’attendre la fin de la saison avant de poser un diagnostic, mais il croit déjà qu’il faudra apporter des modifications. « On a frappé une mauvaise année pour la transition. Normalement, on a huit pieds de neige au Bas-Saguenay et on en a seulement quatre cette année. »

Selon lui, ce ne sont pas tous les clubs qui connaissent les mêmes conditions d’entretien. Certains oeuvrant en montagne plutôt qu’en terrain plat doivent assumer des frais d’entretien supplémentaires pour tirer de lourds équipements derrière les surfaceuses.

Pour le moment, M. Gagné préfère retenir ses commentaires tout en ajoutant que le nouveau mode de financement comporte des avantages pour les petits clubs ayant beaucoup de kilométrage de sentiers à entretenir. « Auparavant, de petits clubs avaient 35 kilomètres de sentiers à entretenir avec 1800 membres pendant trois semaines. »