Le comité organisateur du Festival des bières d’Alma est enthousiaste à l’aube de la septième édition de l’événement.

Mordicus, Orloge et un plus grand site au Festival des bières d'Alma

Un total de 55 exposants participeront à la septième édition du Festival des bières d’Alma, qui occupera le site de la Place Cogeco du 25 au 27 juillet. Mordicus, Orloge Simard et Travis Cormier permettront de rythmer les soirées.

Les festivaliers pourront goûter à plus de 300 produits provenant de microbrasseries québécoises et d’autres producteurs durant ces trois jours de festivités brassicoles au centre-ville d’Alma.

« Le défi, c’est de se renouveler. On a les deux pieds là-dedans. On a l’impression de se répéter. C’est de trouver des nouveautés pour les gens sans dénaturer l’événement. Cette année, nous avons agrandi le site sans ajouter d’exposants. Cela demande beaucoup de travail à notre équipe de bénévoles », explique le président du Festival des bières d’Alma, Jonathan Perron.

L’explosion d’événements du genre, au cours des dernières années à travers la province, complique le recrutement et le retour garanti d’exposants au fil des éditions. « On sait que des exposants qu’on avait dans les années antérieures ne seront pas de retour année après année. Ils ont des choix à faire. Ils ont un nombre maximal de festivals auxquels ils peuvent participer », fait valoir Jonathan Perron, qui souligne que le comité organisateur a tout de même dû refuser des exposants.

Alors que plusieurs artisans en sont à une énième visite au Lac-Saint-Jean, ce sera la première présence de La Barberie et du Griendel de Québec, du Mouton Noir de La Tuque et des Brasseurs du Moulin de Belœil. Au plan régional, Le Saint-Fût de Saint-Fulgence et la Distillerie du Fjord découvriront, pour la première fois, le caractère festif de la ville de l’Hospitalité. Bon an, mal an, le tiers des exposants en sont à leur première expérience. Le Festival des bières d’Alma continuera d’offrir une place de choix à plusieurs distilleries québécoises.

La scène Cogeco sera animée, pendant les trois jours, grâce à la présence, le jeudi 25 juillet, de la formation régionale Mordicus, précédée de Bengi et les Zipapas. Les Dégaines se chargeront de réchauffer la place pour la présence attendue d’Orloge Simard, le vendredi 26 juillet. Et l’ancien candidat de La Voix Travis Cormier complétera le volet musical, 100 % gratuit, le 27 juillet.

Le site agrandi de cette septième édition permettra d’occuper une partie de la rue Collard. L’espace du festival sera séparé en deux parties, une pour les exposants alimentaires et l’autre pour les exposants brassicoles. La zone étendue permettra aux festivaliers de profiter de l’événement sans être au cœur de la foule.

Encore une fois cette année, la cuisine de rue s’ajoutera aux produits brassicoles.

La prévente des forfaits de dégustation se tient jusqu’au 19 juillet sur le site Internet du festival.

Le verre officiel de l’événement est obligatoire pour la dégustation. L’entrée sur le site de la Place Cogeco est gratuite pendant la durée du festival.