L’hôpital Countess of Chester, dans la ville de Chester

Une Britannique aurait tué huit bébés et aurait essayé d’en tuer six autres

LONDRES - Une professionnelle britannique de la santé est soupçonnée d’avoir tué huit bébés dans un hôpital du nord-ouest de l’Angleterre et d’avoir essayé d’en tuer au moins six autres.

La police a commencé à enquêter sur la mort de bébés à l’hôpital Countess of Chester, dans la ville de Chester, quand ses dirigeants ont constaté un taux de mortalité élevé inexplicable. Les décès sont survenus à l’unité où sont soignés les prématurés ou les bébés ayant besoin de soins particuliers.

L’enquête a tout d’abord porté sur la mort de huit bébés. La police a toutefois révélé mardi qu’elle s’intéresse maintenant à la mort de 17 bébés et à 15 «incidents non mortels» entre mars 2015 et juillet 2016.

La police du Cheshire a indiqué avoir arrêté mardi matin une «professionnelle de la santé» pour meurtre et tentative de meurtre. On ne dispose pas de plus de détails à son sujet.

Confronté à cette hausse du nombre de décès, l’hôpital avait décidé d’envoyer vers un autre établissement toutes les femmes qui devaient accoucher après moins de 32 semaines de gestation.