Selon le coroner, le républicain Dan Johnson se serait tiré une balle dans la tête.

Un élu du Kentucky soupçonné d’agression sexuelle se suicide

FRANKFORT, Ky. - Un politicien du Kentucky qui était soupçonné d’avoir agressé sexuellement une adolescente s’est suicidé.

La famille de l’élu républicain Dan Johnson a alerté la police mercredi quand il a écrit sur Facebook que «le paradis est chez moi». Il demandait aussi à tous de prendre soin de sa femme.

M. Johnson avait catégoriquement nié, la veille, les allégations dont il faisait l’objet.

Il a été retrouvé mort dans un endroit reculé. Un coroner a statué qu’il s’est tiré une balle dans la tête.

Son corps a été découvert par un voisin qui a composé le 9-1-1.

M. Johnson avait élu en 2016, même si des leaders républicains lui avaient demandé de se retirer pour avoir comparé, dans des écrits mis en ligne, l’ancien président Barack Obama et sa femme à des singes.

Lundi, des médias locaux ont publié les propos d’une femme qui l’accusait de l’avoir agressée sexuellement chez lui en 2013. Les policiers avaient enquêté à ce moment, sans déposer d’accusations. La police de Louisville avait relancé l’enquête après la publication.