Le ministre adjoint de la Santé, Brett Giroir, à Washington, le 20 janvier dernier 

Taux de mortalité du coronavirus de 1% maximum, affirme un responsable américain

WASHINGTON - Un haut responsable du ministère américain de la Santé a affirmé jeudi que le taux de mortalité du coronavirus était estimé à 1% au maximum, en se basant sur les nombreux cas non détectés au niveau mondial.

La veille, le président américain Donald Trump avait critiqué le chiffre de 3,4% donné par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), affirmant que selon son «intuition», il était «faux».

L’OMS base toutefois son estimation uniquement sur le nombre de cas confirmés.

«Actuellement, la meilleure estimation du taux de mortalité global du Covid-19 se situe entre 0,1% et 1%», a déclaré à la presse le ministre adjoint de la Santé, Brett Giroir.

«C’est d’abord parce que de nombreuses personnes ne tombent pas malades et ne se font pas tester -ceci reflète ce qui se passe dans les pays à l’étranger. Donc pour chaque cas, il y en a au moins deux ou trois qui ne sont pas répertoriés», a-t-il expliqué.

Le taux de mortalité «pourrait certainement et est probablement plus élevé que celui de la grippe saisonnière», qui est d’environ 0,1% selon les services de santé américains, «mais il n’est vraisemblablement pas autour de 2 à 3%», a affirmé le ministre adjoint.

Plus de 95.000 personnes dans le monde ont été contaminées par le virus Covid-19 dans plus 80 pays et territoires, faisant plus de 3.000 morts depuis son apparition en Chine fin décembre.

Aux États-Unis, environ 150 cas ont été répertoriés dans au moins 14 États et 11 morts, dont dix dans le seul État de Washington (nord-ouest), ont été confirmés.

Les autorités de Californie, l’État qui compte le plus de malades, ont décidé mercredi de retenir au large un navire de croisière pour procéder à des tests à bord où une vingtaine de cas suspects de coronavirus ont été détectés.

Le Grand Princess rentrait à San Francisco, venant de Hawaï après avoir interrompu son circuit suite à la découverte de symptômes sur certains des milliers de passagers et membres d’équipage. Un homme de 71 ans qui voyageait à bord de ce paquebot durant une précédente croisière au Mexique est mort du Covid-19.

Le Grand Princess appartient à la compagnie Princess Cruises, qui possède également le Diamond Princess, placé en quarantaine en février au Japon avec plus de 700 contaminations, dont six mortelles.