Un pompier prend une pause à Redding, en Californie.

Second pompier tué dans les incendies en Californie

WASHINGTON — Un second pompier a trouvé la mort en luttant contre les flammes d’un incendie près de la ville de Redding, dans le nord de la Californie, a indiqué vendredi à l’AFP un porte-parole du service des pompiers Calfire.

«Deux pompiers sont morts sur l’incendie Carr. Un sous-traitant privé qui opérait un bulldozer est mort hier [jeudi] après-midi et un pompier de la ville de Redding dans la soirée», a indiqué cette source, sans autre détail.

Les autorités avaient annoncé quelques heures plus tôt le décès du conducteur de bulldozer, ajoutant que le brasier baptisé «Carr» avait franchi un cours d’eau et avait envahi la partie ouest de Redding, qui compte 90 000 habitants.

«Le feu se déplace si rapidement que les forces de l’ordre procèdent à des évacuations le plus vite possible. Il y a eu des blessés chez les civils et les pompiers», avait alors indiqué Scott McLean, un porte-parole de Calfire.

Selon un point sur la situation vendredi matin, le feu qui a démarré lundi a détruit une superficie 18 000 hectares, réduit en cendres 65 bâtiments et en a endommagé 55. Près de 500 bâtiments sont menacés et le feu n’est circonscrit qu’à 3 %.

Un couple marche dans une rue ravagée par l'incendie à Redding.

«Le feu est devenu très actif à travers la soirée», a précisé Calfire sur son site internet, précisant que les efforts des plus de 1700 pompiers mobilisés «ont été ralentis à cause du comportement extrême du feu et des conditions difficiles en matière de vent».

«La persistance d’un temps chaud et sec est prévue pour le reste de la semaine avec des températures supérieures à 37 degrés Celsius», a précisé cet organisme.

Un pompier est mort il y a quelques jours sur un autre incendie, baptisé Ferguson et situé près du célèbre parc national de Yosemite, partiellement fermé.

Vendredi, deux semaines après son départ, il n’était circonscrit qu’à 29 % et avait détruit 18.600 hectares. Plus de 3800 pompiers sont en action pour le combattre.

La Californie a subi d’immenses feux de forêt en octobre 2017 et a subi en décembre l’incendie «Thomas», l’un des plus dévastateurs de son histoire.