Les Français peuvent à nouveau se balader sur les pages comme ici à Biarritz.
Les Français peuvent à nouveau se balader sur les pages comme ici à Biarritz.

Plus de 28 000 morts en France au total, 483 en 24 heures

Agence France-Presse
PARIS — Plus de 28 000 personnes sont mortes en lien avec la COVID-19 en France depuis le 1er mars, dont 483 dans les dernières 24 heures, selon le bilan diffusé dimanche soir par le ministère de la Santé.

Ce bilan quotidien est le plus important de ces dernières semaines et est essentiellement dû aux décès dans les maisons de retraite médicalisées (Ehpad) et autres établissements médico-sociaux (+429 par rapport à samedi, contre +54 à l’hôpital), portant le total des morts à 28 108.

Sollicitée par l’AFP, la Direction générale de la Santé (DGS) n’a pas été en mesure de donner de raison à cette hausse importante, en indiquant seulement que tous les bilans quotidiens procédaient d’une «actualisation des données transmises par les ARS (agences régionales de santé) à Santé publique France», l’agence sanitaire nationale.

Ces derniers jours, les chiffres des Ehpad avaient fait l’objet de plusieurs corrections, témoignant de la difficulté à collecter et faire remonter ces données.

En revanche, les hospitalisations et les admissions en réanimation continuent de baisser. La présence de malades en réanimation est un indicateur clé de l’épidémie, et il poursuit la décrue entamée ces dernières semaines.

Depuis le début de l’épidémie, 98 569 personnes ont été hospitalisées, dont près de 17 500 en réanimation. Plus de 61 000 sont rentrées chez elles guéries.

Quatre régions, situées dans le nord et l’est de la France et comprenant la région parisienne, regroupent 74 % des cas hospitalisés.