La fumée recouvrait Mexico, dimanche.

Mexico conseille aux gens de ne pas sortir de chez eux

MÉXICO — L’administration municipale de Mexico a avisé la population de demeurer à l’intérieur à cause des feux de forêt et de brousse qui a dissimilé la capitale mexicaine sous un voile de fumée.

Cependant, les activités n’avaient pas cessé sur l’artère principale de Mexico, même si on y recensait moins de promeneurs sur la Paseo de la Reforma, dont une partie est fermée le dimanche à la circulation automobile.

La capitale et sa banlieue comptent environ 22 millions d’habitants.

La Commission de l’environnement de la mégapole a dit que le niveau de la pollution de l’air était très élevé en raison de la présence de particules solides, comme de la cendre. Cela peut causer des problèmes respiratoires et autres maladies si on y est exposé pendant une certaine période de temps.

Au cours des derniers jours, 258 pompiers ont été déployés pour éteindre 13 feux de brousse, quatre incendies dans des terrains vagues, deux incendies de domicile, un feu de forêt et un autre feu dans un entrepôt industriel. Dans l’État de Mexico, 992 pompiers combattent 30 incendies.

En même temps, d’autres incendies dans les états austraux d’Oaxaca et Guerrero - combinés à un système météorologique de haute pression - ont propulsé des contaminants vers la vallée de Mexico et les y ont emprisonnés, a fait savoir la Commission. Les autorités ont fermé l’accès aux ruines archéologiques de Tepoztlan, au sud de la capitale.