Le président français, Emmanuel Macron a fait une courte et très solennelle allocution télévisée.

Macron promet la reconstruction d’ici cinq ans

PARIS — Vingt-quatre heures après le terrible incendie de Notre-Dame de Paris, le président français Emmanuel Macron a solennellement promis mardi soir que la cathédrale, sauvée in extremis par les pompiers parisiens, serait reconstruite «d’ici cinq ans».

«Nous rebâtirons la cathédrale plus belle encore et je veux que ce soit achevé d’ici cinq années», a déclaré le président dans une courte et très solennelle allocution télévisée.

«L’incendie de Notre-Dame nous rappelle que notre histoire ne s’arrête jamais et que nous aurons toujours des épreuves à surmonter», a-t-il martelé, rendant hommage aux pompiers, des «héros» qui ont lutté contre les flammes pendant quinze heures.

«Ce que nous avons vu cette nuit, c’est cette capacité de nous mobiliser, de nous unir pour vaincre. Au cours de notre histoire, nous avons bâti des villes, des ports, des églises, beaucoup ont brûlé... À chaque fois, nous les avons reconstruites», a-t-il encore dit.

La charpente de la toiture de Notre-Dame a été ravagée par l’incendie et sa flèche en bois de 93 m s’est effondrée dans les flammes, mais l’édifice vieux de plus de 800 ans est resté debout. Mais il s’en est fallu de peu : selon le secrétaire d’État à l’Intérieur Laurent Nunez, le sauvetage s’est joué «à un quart d’heure, une demi-heure près».

L’immense émotion suscitée par cet incendie n’est pas retombée, et tout au long de la journée, des centaines de Parisiens et de touristes ont continué à défiler au pied du monument, déposant des roses sur le parvis, priant ou pleurant devant le spectacle. 

En s’effondrant à travers la voûte, la flèche et une partie de la charpente ont jonché l’intérieur de la cathédrale d’un monceau de débris calcinés.

Les deux tours emblématiques de la façade ouest ont en revanche résisté grâce aux efforts des pompiers.