Une arme fait à partir d'une imprimante 3D

L'imprimante 3D pour fabriquer des armes?

Une coalition de groupes réclamant un plus grand contrôle des armes à feu aux États-Unis a déposé une demande d’appel devant un tribunal fédéral, jeudi, pour tenter de bloquer une récente décision de l’administration Trump qui permettra la publication de modes d’emploi pour fabriquer des armes à feu avec une imprimante 3D.

Ces armes à feu, faites de polymère, ne peuvent être remarquées par des détecteurs de métaux. Il est par ailleurs impossible de suivre leur trace parce qu’elles sont fabriquées de façon artisanale et n’ont pas de numéro de série.

Le département d’État a déterminé à la fin du mois de juin que les instructions pour fabriquer ces armes pouvaient être rendues publiques. Cette décision a permis de résoudre un différend de longue date avec le militant cryptoanarchiste Cody Wilson, qui réclamait le droit de publier ce mode d’emploi. M. Wilson possède une société établie au Texas qui se spécialise dans la conception d’armes à feu sur le mode «open source» (logiciel libre défini par les utilisateurs), qui peuvent être fabriquées avec une imprimante 3D.

Jeudi, des groupes favorables au contrôle des armes à feu ont demandé à un tribunal fédéral d’obtenir une injonction temporaire pour empêcher la décision du département d’État d’entrer en vigueur.