Photo de William Clyde Allen III. Allen publiée par le bureau du Shérif du comté de Davis, en Utah.

Lettre suspecte à Donald Trump: un ancien militaire arrêté en Utah

WASHINGTON - Un ancien militaire américain a été arrêté mercredi relativement aux lettres suspectes envoyées au président Donald Trump et à d’autres dirigeants au cours des derniers jours.

L’homme de 39 ans, William Clydes Allen III, a été arrêté à Logan, une petite ville du nord de l’Utah. Il aurait admis sa responsabilité.

Deux enveloppes envoyées au Pentagone, le quartier général de l’armée américaine, contenaient du ricin commun, le produit dont on tire la ricine, un poison dangereux. Les lettres étaient adressées au secrétaire de la Défense, Jim Mattis, et à l’amiral John Richardson, le chef de la marine américaine.

La police fédérale américaine, le FBI, a indiqué avoir rencontré des produits dangereux lors de sa perquisition dans l’Utah, mais n’a pas fourni plus de détails.

Une autre enveloppe avait été envoyée au président Trump. On ne sait pas ce qu’elle contenait, mais le Secret Service des États-Unis, qui est responsable de la protection du président, a assuré qu’elle n’a jamais pénétré à l’intérieur de la Maison-Blanche.

La quatrième enveloppe était destinée au patron du FBI, Christopher Wray.

Allen a été membre de la marine américaine entre 1998 et 2002. Il a été accusé de l’agression sexuelle de deux fillettes deux ans plus tard, mais l’affaire a été classée quand il a plaidé coupable à des accusations réduites.