Elton John et l'acteur Taron Egerton, qui interprète le chanteur dans le film «Rocketman» à Cannes, le 16 mai dernier

Les Samoa interdisent le film «Rocketman»

WELLINGTON, Nouvelle-Zélande - La nation des Samoa a interdit le film biographique sur Elton John, «Rocketman», parce qu’on y montre des «activités homosexuelles».

Environ 97 pour cent des Samoans s’identifient comme chrétiens et la société est généralement considérée comme conservatrice et traditionnelle. En vertu de la Loi sur les crimes de 2013, la sodomie y est considérée comme une infraction punissable d’une peine maximale de sept ans d’emprisonnement, même si les deux parties y consentent.

Le censeur principal des Samoa, Leiataua Niuapu Faaui, a déclaré mardi au «Samoa Observer» que l’activité homosexuelle représentée à l’écran violait les lois et ne correspondait pas aux croyances culturelles et chrétiennes du pays.

Le censeur a ajouté: «C’est une bonne histoire, dans la mesure où il s’agit d’un individu qui tente de progresser dans la vie.»

Apollo Cinemas Samoa a écrit sur Facebook qu’»en raison de problèmes de censure, nous avons dû annuler les projections de «Rocketman»».

Le film présente la relation du musicien avec son ancien gérant, John Reid. Il met en vedette Taron Egerton dans la peau d’Elton John.

Les Samoa, qui comptent environ 200 000 habitants, avaient également interdit le film «Milk», dans lequel l’acteur Sean Penn interprétait le militant homosexuel américain Harvey Milk, en 2008.