À Madrid, des dizaines de milliers de personnes se sont jointes à un groupe féministe pour participer à un immense rassemblement, scandant «plus de victimes, nous voulons être libres» tout en défilant à travers le centre-ville de la capitale espagnole.

Les Espagnoles manifestent contre la violence à l’égard des femmes

MADRID — Des militantes espagnoles sont descendues dans les rues d’une quarantaine de villes, dimanche, afin de souligner la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes organisée par les Nations Unies.

À Madrid, des dizaines de milliers de personnes se sont jointes à un groupe féministe pour participer à un immense rassemblement, scandant «plus de victimes, nous voulons être libres» tout en défilant à travers le centre-ville de la capitale espagnole.

Selon les statistiques officielles, 44 femmes sont mortes cette année en Espagne, tuées par leur conjoint actuel ou leur ex-conjoint. Depuis 2003, l’année où les autorités espagnoles ont commencé à recueillir des données sur le sujet, la violence conjugale a fait un total de 999 victimes, soit 972 femmes et 27 enfants.

L’Espagne forme actuellement plus de 600 juges concernant la violence fondée sur le genre et se prépare à réformer sa législation sur les crimes sexuels en raison du tollé récemment soulevé par certains jugements rendus par des tribunaux espagnols.