James Alex Fields avait participé au rassemblement de «Unite the Right» le 12 août 2017, qui avait attiré des centaines de nationalistes blancs à Charlottesville, en Virginie. Ces manifestants contestaient le retrait éventuel d’une statue du général de la Confédération Robert E. Lee. Des centaines de contre-manifestants s’étaient présentés à l’événement.

Le suprémaciste blanc de Charlottesville condamné à la prison à vie

CHARLOTTESVILLE, Va. — Un suprémaciste blanc qui avait tué une jeune femme en fonçant avec sa voiture dans une foule réunie à Charlottesville s’est excusé à ses victimes, vendredi, avant d’être condamné à la prison à vie.

James Alex Fields fils, de Maumee, en Ohio, avait plaidé coupable en mars à 29 des 30 crimes haineux liés à l’attaque de 2017, qui avait tué Heather Heyer et blessé plus d’une vingtaine de personnes.

Les procureurs et les avocats de M. Fields ont convenu que les directives fédérales en matière de détermination de la peine prévoyaient une peine à perpétuité.

Mais dans une note déposée au tribunal la semaine dernière, ses avocats ont demandé au juge américain Michael Urbanski d’envisager une peine «moins que la vie», dans l’espoir qu’il tienne compte de l’enfance difficile et des problèmes de santé mentale de leur client.

Avant qu’il ne reçoive sa peine, le jeune homme, accompagné de l’un de ses avocats, a présenté ses excuses aux victimes. Il a dit qu’il regrettait ses gestes et que chaque jour, il pensait à «ce qui aurait pu arriver de différent».

Quelque temps auparavant, des dizaines de survivants et de témoins de l’attaque avaient livré des témoignages sur les blessures physiques et psychologiques qu’ils avaient subies à la suite des événements de cette journée.

«Vous aviez le choix de quitter Charlottesville, mais vous ne l’avez pas fait», a lancé Rosia Parker, une militante des droits civiques qui disait être tout près de Mme Heyer.

«Vous auriez pu faire autre chose que ce que vous avez fait, a-t-elle ajouté. Alors, oui, vous méritez tout ce que vous obtenez.»

Le jeune homme semblait stoïque et ne regardait ni Mme Parker ni les victimes lors de leur témoignage.

James Alex Fields avait participé au rassemblement de «Unite the Right» le 12 août 2017, qui avait attiré des centaines de nationalistes blancs à Charlottesville, en Virginie. Ces manifestants contestaient le retrait éventuel d’une statue du général de la Confédération Robert E. Lee. Des centaines de contre-manifestants s’étaient présentés à l’événement.

James Alex Fields fils