L’attaque dans une synagogue de Pittsburgh en octobre 2018 est la plus sanglante jamais commise contre des juifs aux États-Unis.

L’auteur de l’attaque dans une synagogue de Pittsburgh encourra la peine de mort

NEW YORK — Le procureur fédéral de Pittsburgh a confirmé qu’il demanderait la peine de mort pour l’homme accusé d’avoir tué 11 personnes fin octobre 2018 dans une synagogue de cette ville de Pennsylvanie, dans un document judiciaire enregistré lundi.

«Une condamnation à mort est justifiée» pour Robert Bowers, a indiqué le procureur Scott Brady dans cette motion versée lundi au dossier, citant notamment «l’absence de remords» du tueur présumé et «sa haine et son mépris» pour les juifs.

Robert Bowers, un camionneur de 46 ans, fait face à 63 chefs d’accusation pour avoir perpétré l’attaque la plus sanglante jamais commise contre des juifs aux États-Unis, notamment pour obstruction au libre exercice des convictions religieuses ayant causé la mort et pour utilisation d’armes à feu à des fins d’assassinat.

Selon les autorités, M. Bowers a fait irruption dans la synagogue «Tree of Life» en plein office du shabbat le samedi 27 octobre, armé de trois pistolets et d’un fusil d’assaut semi-automatique.

Il a ouvert le feu, faisant 11 morts et sept blessés.

Cet homme blanc qui vivait seul dans un appartement à une quinzaine de kilomètres de la synagogue et d’une des plus vieilles communautés juives américaines avait indiqué après son arrestation vouloir «tuer des juifs».

Il avait posté avant l’attaque de nombreux messages antisémites sur le réseau social Gab, très prisé de l’extrême droite.

Son avocate avait indiqué en mai qu’il espérait éviter un procès et arriver à un accord de plaider coupable, afin d’éviter la peine de mort à M. Bowers.

Aucun accord n’est intervenu jusqu’ici, et la date du procès de M. Bowers n’a pas encore été fixée, a indiqué une porte-parole du procureur fédéral.