La France poursuit Amazon pour pratiques abusives

PARIS - Le gouvernement français poursuit le géant Amazon pour de présumées pratiques commerciales abusives envers ses fournisseurs français.

La poursuite a été intentée après une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

La DGCCRF a expliqué par voie de communiqué lundi que le ministre de l’Économie Bruno Le Maire réclame une amende de 10 millions d’euros (15,2 millions $).

Les enquêteurs français ont notamment constaté qu’Amazon imposerait «à ses partenaires commerciaux des clauses lui permettant de modifier unilatéralement ses conditions commerciales ou de suspendre et/ou résilier unilatéralement ses relations commerciales avec ses vendeurs».

Le gouvernement français souhaite «mieux réguler l’activité des grandes plateformes numériques et garantir plus de transparence, d’équilibre et de loyauté dans leurs relations avec les entreprises».

Amazon a refusé de commenter.