La caricature de Bruce MacKinnon, publié dans le Chronical Herald, un journal de Halifax

Kavanaugh: la caricature d’un journal d’Halifax devient virale

HALIFAX — Une caricature politique illustrant une agression contre la femme symbolisant la Justice est devenue virale au lendemain du témoignage du candidat à la Cour suprême des États-Unis, Brett Kavanaugh, devant le Sénat.

Le dessin de Bruce MacKinnon, publié dans le Chronical Herald, un journal de Halifax, montre la dame aux yeux bandés être agressée par un homme qui l’immobilise et lui couvre sa bouche — une référence explicite au témoignage de Christine Blasey qui accuse M. Kavanaugh de l’avoir agressée en 1982.

L’agresseur du dessin porte une chemise ornée d’un éléphant — le symbole du parti républicain — sur chacune de ses manches.

À l’instar de nombreux téléspectateurs, M. MacKinnon a été saisi par le témoignage de Mme Ford devant le Comité judiciaire du Sénat. Le caricaturiste s’est dit comme saisi d’une mission pour illustrer ce qu’il considère comme un exemple crucial de la manière dont les allégations d’agressions sexuelles sont traitées en Amérique du Nord.

«Au cours d’une année tellement dominée par le mouvement #MeToo et les changements que nous espérons tous en découler, cela me semble être un moment décisif et un tournant pour l’Amérique», a-t-il souligné.

L’image est devenue virale depuis sa parution, samedi. Des dizaines de milliers de personnes l’ont aimée et elle a été partagée par de nombreuses autres sur les réseaux sociaux comme Reddit, Twitter et Facebook.

L’ampleur des réactions — positives et négatives — a surpris M. MacKinnon. Il s’est dit heureux de pouvoir faire avancer ce débat.