Selon Sainte-Lucie, il y aurait environ 300 personnes à bord du navire Freewinds, utilisé par l'Église de Scientologie pour des retraites spirituelles. Les autorités de l'île ont dit avoir fourni 100 doses de vaccins contre la rougeole.

Fin de quarantaine pour le navire de la Scientologie avec la rougeole

WASHINGTON — Le bateau de croisière de l'Église de Scientologie, qui était en quarantaine à Sainte-Lucie dans les Caraïbes à cause d'un cas de rougeole à bord, a quitté le port jeudi et se dirigeait vendredi vers Curaçao, selon des sites de localisation maritime.

Le navire, le Freewinds, a quitté le port de Castries à Sainte-Lucie jeudi à 23h15 heure locale et se dirigeait vers Willemstad à Curaçao, un trajet qu'il avait auparavant effectué en deux jours, selon myshiptracking.com et cruisin.me. Il se déplaçait à une vitesse de 18,6 noeuds.

Une porte-parole du ministère de la Santé de Sainte-Lucie a confirmé à l'AFP que le navire avait quitté l'île.

Le bateau était arrivé de son port d'attache à Curaçao à Sainte-Lucie mardi, où il a été placé en quarantaine par les autorités sanitaires à cause d'une malade de la rougeole parmi les membres d'équipage.

Selon Sainte-Lucie, il y aurait environ 300 personnes à bord de ce navire de 134 mètres de long. Les autorités de l'île ont dit avoir fourni 100 doses de vaccins contre la rougeole.

Un photographe de l'AFP a vu le Freewinds jeudi en fin de journée à quai à Castries, avec une seule personne visible brièvement sur le pont.

Ce bateau de croisière à pavillon panaméen est utilisé par l'organisation pour des retraites spirituelles. La Scientologie, classée comme une secte par plusieurs pays dont la France, n'a fait aucun commentaire.