L'oléoduc, près duquel a eu lieu la tragédie, avait été percé le 18 janvier par des voleurs de carburant, faisant jaillir un véritable geyser d'essence.

Explosion d'un oléoduc au Mexique : le bilan grimpe à 109 morts

MEXICO — Le bilan de l'explosion d'un oléoduc dans le centre du Mexique a grimpé à 109 morts, sept jours après la catastrophe, a annoncé vendredi le gouvernement.

«Deux personnes sont décédées ce matin à l'hôpital régional de Zumpago (dans l'État de Mexico) portant le bilan à 109 décès», a annoncé en conférence de presse, le ministre mexicain de la Santé, Jorge Alcocer.

Le gouvernement avait communiqué jeudi soir un bilan de 107 morts et 40 blessés, revu depuis à la hausse.

Les autorités ont indiqué que des habitants de l'État de Hidalgo (centre) - où s'est déroulé le drame - leur avaient signalé 14 autres fuites sur des canalisations provoquées par des siphonnages clandestins.

L'oléoduc, près duquel a eu lieu la tragédie, avait été percé le 18 janvier par des voleurs de carburant, faisant jaillir un véritable geyser d'essence.

Cette fuite avait attiré quelque 700 habitants de Tlahuelilpan, localité à 120 km au nord de Mexico, parmi lesquels des familles entières, venus recueillir de l'essence avec des bidons. Ils avaient été surpris par l'explosion qui avait provoqué une énorme boule de feu.

Cette tragédie avait eu lieu au moment où le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador lançait une stratégie nationale contre le vol de carburant, un fléau qui a fait perdre quelque 3 milliards de dollars en 2017 à l'État mexicain.