Selon le groupe Beliy Schetchik (Compteur Blanc), environ 50 000 personnes ont participé à la manifestation. La police a estimé la foule à environ 20 000 manifestants.

Des dizaines de milliers de manifestants défilent à Moscou

MOSCOU — Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans le centre de Moscou pour protester contre l’exclusion de candidats de l’opposition et d’indépendants des bulletins de vote municipaux. Ils ont manifesté pour un quatrième week-end consécutif pour réclamer des élections vraiment libres.

Des manifestations se sont également déroulées dans plusieurs autres villes de Russie. La frustration attribuable au contrôle de plus en plus serré des autorités sur la vie politique gagne une grande partie du pays.

Selon OVD-Info, un groupe qui fait le suivi des arrestations en Russie, 86 personnes ont été interpellées à St-Pétersbourg au cours d’une manifestation non autorisée. Dix autres ont été arrêtées à Moscou, mais les motifs de ces arrestations n’ont pas été dévoilés.

La manifestation de samedi a été tolérée par les autorités, contrairement aux deux précédentes où des milliers de personnes ont été interpellées et détenues, parfois violemment.

Selon le groupe Beliy Schetchik (Compteur Blanc), environ 50 000 personnes ont participé à la manifestation. La police a estimé la foule à environ 20 000 manifestants.

Des figures de l’opposition ont toutefois lancé un appel pour une autre marche dans la capitale russe, qui cette fois n’a pas été autorisée au préalable. Des centaines de manifestants se sont déplacés vers le secteur où est située l’administration de la présidence. Ils ont été confrontés par la police anti-émeute. OVD-Info a rapporté 136 arrestations.

L’appel survient après l’arrestation de Lioubov Sobol, une candidate exclue du scrutin qui est devenue une figure de ce mouvement de protestation

Une vidéo sur le réseau social Twitter montre les policiers qui investissent son bureau et Mme Sobol qui réclame des explications.