Des images tournées dans la ville de Jos montrent des véhicules renversés et incendiés et des colonnes de fumée qui s’élèvent au loin.

Des affrontements font près de 100 morts au Nigéria

LAGOS, Nigéria — Des affrontements entre bergers musulmans et fermiers chrétiens auraient fait une centaine de morts depuis quelques jours dans le centre du Nigéria.

Des images tournées dans la ville de Jos montrent des manifestants armés de machettes et de gourdins qui menacent les forces de l’ordre, des véhicules renversés et incendiés, des colonnes de fumée qui s’élèvent au loin, et des femmes et des enfants qui essaient de s’enfuir à bord de camions surchargés.

Le président Muhammadu Buhari a prévenu que tout sera mis en œuvre pour retrouver les responsables de la violence.

Un porte-parole de la police locale fait état de 86 morts et de 50 maisons détruites.

Les conflits éclatent quand les bergers musulmans du nord du pays se déplacent vers le sud chrétien, souvent en raison des changements climatiques, à la recherche de nouveaux pâturages pour leur bétail.

Le gouverneur de l’État du Plateau a imposé dimanche un couvre-feu entre 18 h et 6 h, heure locale.