Deux anciens premiers ministres du Québec, Lucien Bouchard et Jean Charest, représenteront le Québec à l'occasion des funérailles officielles de l'ancien président de la République française Jacques Chirac qui se dérouleront lundi à l'église Saint-Sulpice de Paris.

Bouchard et Charest représenteront le Québec aux funérailles de Chirac

MONTRÉAL — Deux anciens premiers ministres du Québec, Lucien Bouchard et Jean Charest, représenteront le Québec à l'occasion des funérailles officielles de l'ancien président de la République française Jacques Chirac qui se dérouleront lundi à l'église Saint-Sulpice de Paris.

Dans un communiqué de presse publié dimanche, le premier ministre du Québec François Legault a remercié ces deux prédécesseurs pour «d'avoir accepté de représenter le Québec et de s'être rendus disponibles dans de très courts délais pour ce mandat important». Il a expliqué qu'il ne pouvait pas se rendre lui-même dans la capitale française «en raison de différents engagements».

M. Legault a de nouveau souligné «l'apport considérable de Jacques Chirac à l'approfondissement des relations franco-québécoises et au rayonnement de la Francophonie dans le monde, de même qu'au maintien de la tradition des rencontres annuelles entre les chefs de gouvernement français et québécois».

C'est la gouverneure générale Julie Payette qui dirigera la délégation canadienne. Elle sera notamment accompagnée de l'ancien premier ministre canadien Jean Chrétien et de l'ambassadrice du Canada en France, Isabelle Hudon.

Jacques Chirac est décédé jeudi dernier à l'âge de 86 ans. Il a été le président de la République française de 1995 à 2007.

Malgré la pluie, des milliers de Français ont fait la file dans l'esplanade de l'hôtel des Invalides, dimanche après-midi, afin de pouvoir se recueillir devant le cercueil de Jacques Chirac, enveloppé du drapeau de la France, situé devant une immense photo du défunt qui salue la foule, tout sourire.

Dans son allocution en hommage à M. Chirac le jour de l'annonce de son décès, le président français Emmanuel Macron avait indiqué que le lundi 30 septembre serait jour de deuil national et qu'une cérémonie en l'honneur de Jacques Chirac se tiendrait à midi.

Une trentaine de leaders actuels et du passé ont confirmé leur présence à la cérémonie, dont le président russe Vladimir Poutine.