Farooqi était l'organisateur d'un attentat contre un temple hindou-sikh à Kaboul qui avait fait au moins 25 morts le 25 mars.
Farooqi était l'organisateur d'un attentat contre un temple hindou-sikh à Kaboul qui avait fait au moins 25 morts le 25 mars.

Afghanistan: arrestation d'un dirigeant régional du groupe État islamique

KABOUL — Les forces de sécurité afghanes ont annoncé samedi avoir arrêté le chef de la branche afghane du groupe État islamique ainsi que 19 autres jihadistes.

Le Conseil national de sécurité afghan (NSC) a indiqué dans un communiqué qu'Aslam Farooqi, aussi connu sous le nom de Abdullah Orakzai, avait été arrêté en compagnie d'autres hommes au cours d'une "opération complexe".

Un responsable du NSC parlant sous le couvert de l'anonymat a précisé à l'AFP que Farooqi était l'organisateur d'un attentat contre un temple hindou-sikh à Kaboul qui avait fait au moins 25 morts le 25 mars.

Connue comme l'État islamique au Khorasan (IS-K), la branche afghane de l'EI a multiplié les attentats dans la capitale afghane, souvent contre les minorités religieuses, mais elle est sur la défensive depuis quelques mois face aux opérations menées contre les jihadistes par les forces américaines et, séparément, par les talibans.

Dans son communiqué, le NSC affirme que Farooqi a avoué avoir des liens avec "des services de renseignement régionaux", une allusion transparente au Pakistan. L'Afghanistan accuse régulièrement Islamabad de soutenir les jihadistes et d'aider les talibans. Le Pakistan rejette ces accusations.