Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo était de passage en Arabie saoudite, mardi.

Affaire Khashoggi : le bras droit de Trump en mission en Turquie

ANKARA - Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo est attendu en Turquie mercredi en provenance d’Arabie saoudite où il effectue une visite axée sur la disparition d’un journaliste saoudien à Istanbul, a annoncé mardi le ministère turc des Affaires étrangères.

Le ministère a affirmé que M. Pompeo effectuerait une «visite de travail» en Turquie, sans mentionner spécifiquement le cas de Jamal Khashoggi, que les autorités saoudiennes sont soupçonnées d’avoir fait tuer dans le consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre.

La visite portera sur les relations bilatérales, la Syrie et les questions régionales et internationales, s’est contenté de préciser le ministère dans un communiqué.

Évoquant un peu plus tôt la possibilité de cette visite, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu a toutefois déclaré que M. Pompeo «rendra compte» à la Turquie de ses entretiens à Ryad.

Des responsables turcs ont accusé Ryad d’avoir fait assassiner M. Khashoggi, un journaliste collaborant notamment avec le Washington Post, au consulat, où il s’était rendu pour des démarches administratives.

Les autorités saoudiennes démentent.

Dépêché par le président Donald Trump à Ryad face au retentissement international de l’affaire, M. Pompeo a rencontré mardi le roi Salmane puis le prince héritier Mohammed ben Salmane qui a souligné devant son interlocuteur les liens «forts et anciens» entre Washington et Ryad.

Selon la porte-parole du département d’État Heather Nauert, qui accompagne M. Pompeo, ce dernier a également discuté avec son homologue saoudien Adel al-Jubeir et les deux hommes sont d’accord sur «l’importance d’une enquête approfondie, transparente» et dans un délai raisonnable.