Le gouverneur Deben Tchoffo a précisé que l’enlèvement a eu lieu dimanche soir près de Bamenda, la capitale de cette région anglophone.

78 élèves kidnappés dans le nord-ouest du Cameroun

YAOUNDÉ, Cameroun - Des séparatistes armés ont kidnappé au moins 78 élèves et le directeur d’une école presbytérienne dans le village de Nkwen, dans un secteur instable du nord-ouest du Cameroun, a annoncé lundi un dirigeant local.

Le gouverneur Deben Tchoffo a précisé que l’enlèvement a eu lieu dimanche soir près de Bamenda, la capitale de cette région anglophone.

Une vidéo qui montrerait les enfants enlevés a été mise en ligne par leurs ravisseurs présumés, qui réclament la création d’un nouvel État dans le nord-ouest et le sud-ouest du Cameroun.

Plusieurs jeunes garçons sont contraints de s’identifier à la caméra et d’identifier leurs parents. Les ravisseurs présumés préviennent que les otages ne seront libérés que s’ils obtiennent satisfaction.

Des parents ont affirmé sur les réseaux sociaux reconnaître leurs enfants.

La minorité anglophone de la région prétend être victime de discrimination de la part de la majorité francophone. Des centaines de personnes ont fui le secteur en raison des affrontements violents entre les séparatistes armés et le gouvernement.

La semaine dernière, des militants ont attaqué et mutilé les ouvriers d’une plantation gouvernementale de caoutchouc dans le sud-ouest du pays.

Le président Paul Biya, qui est au pouvoir depuis 1982, a facilement remporté un septième mandat le mois dernier, dans le cadre d’un scrutin qui aurait été entaché d’irrégularités.