Les victimes, huit hommes et trois femmes, figuraient parmi les 16 occupants d'un centre d'accueil géré par une organisation locale.

11 morts dans l'incendie d'un centre pour personnes âgées au Japon

TOKYO — Onze personnes sont décédées dans l'incendie d'une résidence pour personnes âgées en difficultés financières, dans le nord du Japon, ont indiqué les forces de l'ordre jeudi.

Les secours ont été alertés peu avant minuit heure locale (23h42 exactement, soit 9h42 heure du Québec) du sinistre survenu à Sapporo, sur la grande île septentrionale de Hokkaido, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police.

Des images de télévision montraient le bâtiment de trois étages pris dans les flammes, avec des dizaines de pompiers mobilisés dans un paysage de neige.

Les victimes, huit hommes et trois femmes, figuraient parmi les 16 occupants d'un centre d'accueil géré par une organisation locale. Les cinq autres résidents ont été légèrement blessés.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'incendie, selon la même source policière.

Le lieu, à l'origine une auberge traditionnelle japonaise construite il y a une cinquantaine d'années, a été reconverti en centre destiné à soutenir des personnes âgées dépourvues de ressources en leur proposant un logement à bas prix et en les aidant à trouver un travail, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK.

D'après les médias locaux, la résidence n'était habituellement pas dotée de personnel la nuit.

«Comme il y avait sur place beaucoup de réservoirs de pétrole [pour alimenter des poêles au kérosène], j'ai entendu un certain nombre de petites explosions», a témoigné une voisine de 67 ans, citée par l'agence de presse Jiji.

Au lendemain du drame, les secouristes s'affairaient au milieu des décombres devant le bâtiment noirci, par des températures glaciales.

Une autre riveraine, âgée de 65 ans, a raconté avoir vu le feu alors qu'elle observait l'éclipse lunaire totale de la fenêtre de sa maison. «La fumée et les flammes montaient à la verticale. S'il y avait eu du vent, les dégâts auraient été plus importants», a-t-elle dit à Jiji.

«La zone autour était illuminée comme en plein jour du fait des efforts pour éteindre l'incendie, et il y a eu de la fumée jusqu'à l'aube», a-t-elle raconté, tandis que d'autres expliquaient avoir vu tomber les cendres comme de la neige.

L'incendie a ravivé la mémoire d'un incident similaire survenu dans la même ville de Sapporo en 2010 : sept occupants d'une maison de retraite, atteints de démence, avaient alors trouvé la mort.